Le service de la sécurité incendie a pour devoir d’abord de lutter contre les incendies et de procéder à des opérations de sauvetage lors de ces événements. Il participe aussi à l’évaluation des risques d’incendie, à la prévention, à l’organisation des secours et à la recherche du point d’origine, des causes probables et des circonstances des incendies. Il a également la responsabilité de lutter contre les autres sinistres, le secours des victimes d’accidents, le sauvetage des personnes sinistrées et leur évacuation d’urgence.

Diverses ententes pour la protection incendie sont en vigueur notamment avec les Municipalités de Bury, Chartierville, Hampden, La Patrie et Lingwick. Ces ententes s’inscrivent dans le cadre du schéma de couverture de risques en incendie adopté par la MRC du Haut-Saint-François.

 

24 heures par jour et 7 jours par semaine.
Police, incendie et ambulance : 911

Caserne de Scotstown
21, rue Osborne, Scotstown (Québec)
819 657-2925
Source : René Charron
Directeur du service sécurité incendie
819 657-1055 (résidence)
incendie.scotstown@hsfqc.ca

Conseils de prévention

Le Ministère de la sécurité publique du Québec offre une vaste gamme de conseils de prévention visant à aider chacun et chacune d’entre nous à mieux se préparer aux urgences. Le service de sécurité incendie vous invite à télécharger divers documents d’information utiles relatifs à différentes situations : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie.html

Prévenir un incendie
Installez un avertisseur de fumée et vérifiez son fonctionnement
Faites le plan d’évacuation de votre maison
Produits domestiques dangereux

Ainsi que :
L’avertisseur de fumée
Les cendres chaudes
Les chandelles
Le chauffage au bois
Le chauffage au gaz ou au mazout
Les appareils de chauffage électrique

Les dangers de l’électricité
Le dégagement des sorties
Le déménagement

Le foyer à l’éthanol
Les mesures de sécurité dans les chalets et les camps de chasse
Le monoxyde de carbone

L’extincteur portatif
Les feux de cuisson
Le plan d’évacuation de votre domicile
;
Les produits domestiques dangereux;
Le ramonage;
Le temps des fêtes
;
La vie en zone boisée;
Se préparer aux sinistres

Le propane

L’entreposage des bouteilles de propane doivent être entreposées à l’extérieur en tout temps. Elles ne doivent pas être gardées à l’intérieur de la maison ou d’un autre bâtiment, tel un cabanon ou un garage.

La pression à l’intérieur du récipient augmentant de façon importante lorsque la température ambiante s’élève, on doit éviter d’exposer les bouteilles au soleil. Pour la même raison, on doit éviter d’exposer les bouteilles à une température de plus de 50°C, à une flamme nue ou à toute autre source d’allumage. En tout temps, et bien entendu durant leur transport, les bouteilles de propane doivent être maintenues debout afin que le propane gazeux soit constamment en contact avec la soupape de sûreté, ceci pour minimiser les risques en cas de fuite.

Également, il faut s’assurer que le robinet de la bouteille soit bien fermé. Il est obligatoire que la sortie du robinet d’une bouteille réutilisable de 45 livres et moins soit munie d’un bouchon d’étanchéité ou d’un capuchon cache-poussière, selon le cas. Il est aussi fortement conseillé d’utiliser un bouchon d’étanchéité pour les bouteilles de plus grande capacité. En cas d’incendie, un citoyen averti à temps voit ses chances de survie doublées.

 

 

Comment entreposer de façon sécuritaire ?

Entreposez-les à l’extérieur, jamais dans un garage ou un cabanon.
Placez-les en position verticale et assurez-vous qu’elles soient à l’abri des chocs.
Si vos bouteilles sont défectueuses ou qu’elles ont plus de 10 ans, rapportez-les à votre distributeur de propane.
Ne les jetez pas aux ordures même si elles vous paraissent vides : elles pourraient contenir assez de combustible pour provoquer une explosion !

Le ramonage

Faites ramoner la cheminée par un professionnel à toutes les cinq cordes de bois brûlées si vous utilisez beaucoup votre appareil ; sinon, au moins une fois par an, préférablement au printemps, car les dépôts de créosote laissés dans la cheminée, combinés au temps chaud et humide de l’été, entraînent la corrosion des pièces d’acier et augmentent la formation de bouchons de créosote.

À l’automne, examinez votre cheminée, à l’aide d’un petit miroir, afin de vous assurer qu’aucun débris n’est venu l’obstruer pendant l’été (nid d’oiseau, pièce détachée, etc.).

Ne tentez pas de mettre le feu dans la cheminée pour éliminer la créosote. Toute la maison pourrait y passer.

Ne vous fiez pas aux bûches ou aux additifs en poudre conçus pour nettoyer les conduits de fumée. Ces produits ne permettent d’éliminer que 60 % de la créosote alors que les ramoneurs en retirent généralement de 75 à 90 %. (Source : Ministère de la Sécurité publique du Québec)

Sous la responsabilité du propriétaire, chaque installation d’évent sur tous les appareils de chauffage doit être ramonée ou nettoyée au moins une (1) fois par année, et ce, dans le but de la tenir libre de toute accumulation dangereuse de créosote ou autre matière. De plus, le ramonage de chaque conduit de fumée ainsi que la base de la cheminée devront être fait au moins une (1) fois l’an. La suie et les autres débris devront être

Feux en plein air – demande de permis

Il est décrété que les feux en plein air constituent une nuisance et sont prohibés. Le fait d’allumer ou de maintenir allumé un feu dans un endroit privé sans permis, sauf dans un foyer spécialement conçu à cet effet, est interdit.

Vous devez vous procurer un permis (gratuitement) afin de respecter les normes et conditions municipales. Nous vous demandons d’effectuer votre requête au moins une semaine en l’avance afin de permettre au service sécurité incendie de traiter adéquatement votre demande.

René Charron, Directeur incendie : 819-657-1055

Stéphane Turcotte, Lieutenant : 819-657-1041

 

SOPFEU (Société de protection des forêts contre le feu)

La SOPFEU a pour mission d’optimiser la protection des forêts contre les incendies en vue d’assurer la pérennité du milieu forestier au bénéfice de toute la collectivité, et cela au meilleur coût possible. Chaque année, en moyenne au Québec, 615 incendies affectent des centaines d’hectares de forêt. Nous vous invitons à consulter leur site au www.sopfeu.qc.ca afin de découvrir cet organisme, une source importante d’information pour le Service sécurité incendie.